Le clou du spectacle [PV Drah]

 :: Cimetière des contes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Mar 13 Juin - 19:40
Le soleil venait de se lever sur Sollune, nimbant le ciel d’une belle couleur orangée, et illuminant les îles volantes les plus élevées. L’avantage de vivre dans ces dernières, et donc d’être à la même hauteur que les nuages, ce que l’on pouvait profiter de la vue sans être gêné par quoi que ce soit. Le repaire que s’était choisi Seth était d’ailleurs très bien placé pour ça. Mais ce n’était pas vraiment pour les levers de soleil qu’il avait élu domicile à cet endroit précis, mais plutôt pour sa tranquillité et son charme certains.

C’était une petite île volante, une de celles qui constituent le paysage de la cité de Céliaque. Des îlots généralement sans trop d’intérêts, recouverts soit d’avant-postes militaires, soit d’une nature verdoyante. Mais parmi celles-ci, se trouvait une île qui avait attiré l’attention du faucon, peu de temps après son arrivée dans les Terres de Lumières. Son mentor, Argus, lui avait bien proposé un logement dans la capitale, mais Seth avait préféré opter pour un lieu de repli plus calme, sans pour autant s’isoler complétement : Il suffisait de quelques bonnes minutes de vol pour rejoindre Céliaque, et profiter de ses divers services.

L’îlot faisait une taille correcte, aussi grand que le serait un domaine acquis par un noble. Bien que la différence ici, c’est une bonne partie de la surface était encore à l’état naturel : Une forêt paisible notamment, dans laquelle, fort heureusement, aucun monstre n’avait élu domicile. De toute façon, Seth aurait veillé à leur extinction, si c’était le cas. Et, au plus haut de cet îlot flottant, sur une corniche qui donnait une vue imprenable sur les environs, se trouvait une ancienne tour, sans doute une partie d’un ensemble fortifié, aujourd’hui fragmenté dans les autres îlots voisins. Il avait trouvé cette tour inhabitée, mais très bien conservée. Et après quelques aménagements, il en avait fait son point de chute. Rien de mieux qu’une habitation tout en hauteur, pour un aviaire. Ce n’était rien de clinquant, mais bien assez chaleureux pour y prendre quelques jours de repos, entre deux missions. De plus, l’endroit était à moitié caché par les nuages, permettant d’éviter que des curieux vienne ne fourrer leur nez dans les environs. Le ciel restait tout de même largement dégagé, permettant à ses habitants d’en profiter pleinement. Ses habitants ? Oui, car Seth ne vivait pas seul ici : Drahienne s’y trouvait aussi, la plupart du temps.

Assit sur le toit de la tour, le faucon venait juste de faire un petit tour de l’île, pour s’assurer que rien n’avait changé pendant son absence. La veille, ils revenaient de mission, lui et la chienne volante. Une filature rondement menée, qui avait été récompensé justement, par une bonne prime. Même si aucun programme n’était prévu pour les jours à venir, Seth se voyait bien aller flâner un peu à Céliaque, pour en profiter. On ne va pas cracher sur quelques jours de tranquillité ! Pour l’heure, il ne savait pas si Drahienne dormait encore, et il n’avait pas l’intention de l’en empêcher. Il pensait rester là encore quelques instants, quand un point noir dans le ciel, s’approchant à bonne allure, attira son attention. Alors qu’il se redressait, plutôt intrigué, il finit par reconnaître une silhouette rouge familière. Un des messagers impériaux. Il tendit alors le bras, juste à temps pour que l’oiseau messager s’y pose royalement. Avec son plumage flamboyant, le phénix impérial avait fier allure. Il tourna le regard vers Seth, piaillant de façon cristalline, avant de tendre une de ses pattes. Dessus, y était accroché une lettre enroulée, et cachetée.

Seth s’empressa de détacher la missive, avant d’accorder une gratouille au phénix, qui le remercia d’un petit chant léger. L’assassin ouvrit alors la lettre, tandis qu’une impulsion légère sur son bras lui signalait que le messager retournait au travail. Il mit une bonne minute à déchiffrer le langage codé. C’était une bonne précaution, car même si les phénix se montraient très fiables, le risque zéro n’existait pas.

« Présence confirmée d’Irika Grelorn, commandante d’une légion armée des Partisans, dans la cité de Prenlombre, invitée à une réception donnée en son honneur. Son élimination donnerait l’avantage à nos armées, sur le terrain.

Rendez-vous sur place et éliminez la cible. Aucune aide ne pourra vous être envoyée, faîtes donc preuve de prudence. La réception aura lieu dans trois jours, dans la demeure privée des Grelorn.

Que votre lame frappe juste »


Afin d’être sûr de l’enjeu, Seth prit le temps de relire deux fois la missive. Prenlombre…Ce n’était pas rien. Le bastion même des Partisans, ou ils seraient aussi bienvenue qu’une colonie de cafards. Faire preuve de prudence, c’était un doux euphémisme. Mais ça ne rendait la tâche que plus intéressante. Il était sûr que l’idée allait plaire à Drahienne. D’ailleurs, il devait lui en parler de suite, car ils n’avaient que peu de temps devant eux. Trois jours, c’était suffisant pour voyager et se préparer une fois sur place, s’ils partaient maintenant.

Motivé, il se dirigea donc vers le rebord du toit, avant de déployer ses ailes et de se laisser tomber dans le vide d’un petit saut. Il fit un tour rapide de l’édifice en planant, avant de s’engouffrer à l’intérieur par une des fenêtres, ouverte. La tour possédait trois étages, avec un escalier central en colimaçon, qui permettait de rejoindre les différents niveaux, et le toit. Il venait d’atterrir dans la chambre, se disant qu’il ferait mieux de vérifier par-là, vu que l’heure était encore un peu matinale.

« Drah, t’es là ? On a reçu de la visite. »

Se posant tranquillement dans la chambre, il s’avança un peu, jetant un coup d’œil au lit au cas où la chienne dormirait encore.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Mar 13 Juin - 20:34
Se glissant dans l'ombre, son élément naturel de prédilection, le chasseur veillait statiquement sur sa proie. Elle ne se doutait de rien, et dans son ignorance, elle venait de commettre son ultime erreur. Tout allait se jouer dans le mouvement décisif du féroce animal, gigantesque, prestigieux et dangereux, qui n'avait droit qu'à un seul essaie pour anéantir d'un coup sec sa proie... Elle venait d'entrer dans le champ de vision des ténèbres, lieu de tourmente où ronflaient... Non non, pas ronflaient. Où grognaient les terrifiantes créatures de la nuit dans un brouhaha horrible à en réveiller les morts ! Trêve de mondanité, admirons le prédateur de la pénombre se jeter férocement sur sa proie qui ne se doutait de rien !
C'est ainsi que depuis un meuble surélevait, Drah sauta sur la tête de son ami pour lui faire une surprise.

Hey, yo, s'lut, tout ça !

De bonne humeur, ce qui n'est pas spécialement commun le matin pour elle, Drahienne remuait tranquillement de la queue, bien installée sur la tête de son compagnon d'arme, ou dans ses bras s'il l'avait réceptionné. Persuadée qu'elle lui avait fait la peur de sa vie, son égo s'en retrouvait plus que satisfait.

J'ai fait mon petit tour pendant que tu faisais le tien. Les piafs piaillaient, les lapins pratiquaient un couple sur deux un coït aussi ennuyeux qu'un missionnaire de puceau, et les écureuils risquaient leur vie à me regarder de haut. Ils vont voir un de ces quatre ceux-là !

Malheureusement, Bien que Drahienne soit une petite bête de combat bien efficace, qui savait faire preuve d'un raisonnement poussé et de bonnes initiatives, niveau instinct animal de chasse elle pouvait repasser. En même temps, elle n'avait jamais appris à chasser comme ses pairs les petits mammifères comme les écureuils ou les rongeurs comme les souris. Enfin, elle en était capable avec sa magie, mais chasser un écureuil contre la chute de trois à dix arbres n'était pas le rendu le plus rentable de l'histoire de la nature. Puis, elle trouverait ça bête d'abimer cette nature qui LEUR appartient. Après tout, ils sont chez eux.

Je t'ai entendu acclamer mon nom, tu voulais m'annoncer une bonne nouvelle au moins aussi bonne que l'augmentation de mon argent de poche ?

Elle ne le savait pas encore, mais Drahienne allait en effet entendre une nouvelle au moins aussi bonne que celle-ci. Surtout que son argent de poche est imaginaire, elle a juste sa part de bénéfice dû de chaque mission.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Jeu 15 Juin - 21:58
Pouf ! En sentant Drah tomber soudainement sur la tête, Seth ne pouvait s'empêcher de sursauter légérement, surprit. Elle était visiblement de bien bonne humeur, déjà réveillée et ayant même profité du soleil levant pour faire une petite promenade. Comme d'habitude, elle ne manquait pas d'entrain, faisant ricanner un peu le faucon, tandis qu'il levait une main pour attraper la chienne ailée, car elle lui cachait à moitié la vue, et ce n'était pas si pratique que ça. Hop, vite fait bien fait, il la prit plutôt dans ses bras, tenant toujours la missive entre deux doigts, avant de répondre, amusé.

"Maintenant je comprends mieux pourquoi les écureuils étaient de bonne humeur ce matin. Désolé ma grande, mais je crois bien qu'ils sont trop rapides pour toi. Va falloir t'incliner"

Accordant une rapide gratouille derriére l'oreille à Drah, il s'avança ensuite vers une petite table proche, qui servait de bureau pour le duo de choc. Il était déjà recouvert de plusieurs cartes, dont une de l'entrejour, et une autre des Terres Sombres, avec les différentes villes de Fer, et leur destination, Prenlombre. Tant mieux, autant commencer par là. Sur le chemin, il continua, répondant à la question avec une dose de mystére totalement voulue.

"Hm...Tu n'es pas si loin que ça du compte. Disons que ça te rapportera quand même des sous. Devine qui est venu nous voir de bonne heure ? Un des messagers impériaux. J'espére que t'as pas déballé tes affaires hier, car on va devoir repartir dés ce matin. Ordre de notre chére impératrice."

Il la posa sur le bureau, avant de lever la missive, lui présentant la lettre dont il parlait. Il la déplia, et la posa à plat sur le bureau, juste à coté de la chienne.

"Jette un coup d'oeil à ça et dit m'en des nouvelles. Toi qui aime la difficulté, je pense que ça va te plaire"


En attendant son verdict, il se posa sur la chaise du bureau, s'appuyant un peu contre le dossier et détendant ses ailes.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Ven 16 Juin - 21:16
Vous avez vu le film d'animation "Vice-Versa" ? Non ? Eh bien imaginez dans la tête de Drah quelques petits personnages en train de discuter. De quoi discutent-ils ? Eh bien d'une alerte générale, car Drah venait d'entendre un conseil supposant qu'elle ne pouvait pas gagner, qu'elle devait abandonner... Enfin, s'incliner si on reprenait les termes de Seth. Comment osait-il ?! Toutes les voix de Drahienne lui suggéraient de lui sauter à la gorge, lui arracher les plumes, lui..! Oh, des grattouilles aux n'oreilles !

C..!


"Comment oses-tu ?!" allait-elle dire, mais finalement elle grougrouta. Les caresses au niveau des oreilles étaient la petite faiblesse de Drahienne, surtout entre les oreilles. D'ailleurs, elles ont frétillé, de quoi faire fondre n'importe quel cœur de glace...
Une fois installée devant le bureau, les choses devenaient sérieuses. L'introduction à la mission était aussi importante que la mission elle-même. La conclusion aussi d'ailleurs, car récompensé, ha ha ha... Sérieux, disions-nous. Car bon sang, le majestueux et sexy faucon impérial avait livré la missive lui-même ! C'est un bon coup, si vous vous posiez la question...

D'un hochement de tête, elle s'empressa de lire quelle mission les attendait. Un assassinat.

Un assassinat... Cela promet d'être intéressant, en plus on aura à bouffer là-bas. J'espère qu'ils serviront du lait. Hé hé... Plus sérieusement, est-ce qu'on a une photo d'archive ou un portrait de la cible, ou d'autres informations chez nous sur cette belle ville ? Car, ok, l'extérieur informe que la ville est impénétrable. Mais une fois qu'on aura encore transgressée une règle en faisant l'impossible, comment ça sera à l'intérieur ?

C'est bien beau d'avoir des murs, de savoir qu'il y a des murs, mais l'intérieur aussi va se montrer aussi dangereux, si ce n'est plus. Surtout les deux espions vont infiltrer un banquet de personnes importantes. Par ailleurs, cela lui fit poser une autre questions, peu après.

Tu préfères qu'on s'infiltre dans l'ombre ou qu'on se prenne pour des petites starlettes, une fois sur place ? Je veux bien faire la chienne royale, tout le monde n'y verrait que du feu...


Plus les mensonges sont gros, plus ils passent parfois. Dire qu'on est un chien de haute lignée envoyée en tant qu'émissaire de l'ombre à propos de la soirée, va passer. Surtout avec le royal coussin de Drah. Car oui, Drah a payé extrêmement cher pour se payer un coussin d'un grand couturier, unique, d'un tissage rare et signé par le célèbre fabriquant. Oh oui, elle a payé cher pour poser son royal postérieur...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Ven 23 Juin - 17:01
Au moment même ou Drahienne posait des questions sur l'assassinat, et notamment sur la cible en question, le papier se mit à s'embraser, avec des flammes de la même couleur que le phénix. Quand les petites flammes s'éteignirent, un portrait de leur cible se trouvait à la place de l'ordre écrit. Le faucon lança un regard appréciateur à la missive magique, avant de tapoter dessus d'un doigt.

"Pratique. Et voilà la cible. Pas vraiment mon genre, si tu veux mon avis. C'est une commandante de troupe, qui à sa petite réputation chez les partisans. De ce que je sais, elle est bornée et plutôt méfiante. Même dans une fête, elle sera sur ses gardes. Il faudra l'approcher avec patience."


Leur cible était une dame, humaine, d'une bonne quarantaine d'année. Des cheveux sombre et raides, des traits sévéres, qui donnait l'impression d'une femme qui ne se laissait clairement pas marcher sur les pieds. On pouvait y sentir toute sa droiture militaire. Le faucon écarta ensuite le portrait, jetant un coup d'oeil à la carte des terres sombres, désignant Prenlombre.

"Hm...Prenlombre est un peu la capitale des Partisans...C'est un bastion fortifié, à l'athmosphére sinistre. La population vit opprimée la plupart du temps. Quiconque n'est pas un partisan, y passe de trés mauvais moments. Mais toute muraille à ses faiblesses, et l'on devrait pouvoir se glisser dans la cité sans trop de soucis. Une fois à l'intérieur, personne ne saura d'ou l'on vient, du moment que l'on fait attention à notre comportement et notre tenue"


Il s'arrêta un instant, relevant la tête pour réfléchir un peu. Quel plan aborder ? l'infiltration furtive était tentante, mais elle limiterait leurs options et leurs déplacements. Si la cible se retranchait dans une piéce difficile d'accés, ils allaient devoir attendre un bon moment. Alors qu'en tant qu'invité, les occasions ne manqueraient pas...Et l'impact psychologique pour les partisans n'en serait que plus grand.

"L'idée de jouer les starlettes me plaît bien. Par contre, il faudra que l'on trouve des identitées connues du coin. Quitte à faire disparaître les originaux, si tu vois ce que tu veux dire"


Avec un air entendu, il lança un regard à Drah, avant de rouler le papier avec les ordres dans sa besace.

"Je pense que tu n'auras aucun probléme à entrer sous ta forme normale. Même si l'on ne te trouve pas d'invitation, tu pourras toujours t'inviter sous le nez des gardes. Enfin ça, on verra bien sur place. Je te fais confiance là dessus."


Il s'étira un petit peu, avant de commencer à s'éloigner de la table, dans l'idée d'aller se préparer. Le faucon ne s'était que sommairement habillé, étant encore torse nu notamment, et n'avait aucune arme sur lui. Et puis, ils avaient un sac à remplir aussi.

"On va se préparer ? Mieux vaut partir maintenant, si on veut pas arriver en retard. Je m'en voudrais de ne pas offrir aux partisans le spectacle qu'ils méritent !"


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Sam 1 Juil - 15:27
Pratique !

Exclamait-elle en même temps que lui quand il disait "pratique", le laissant aller à ses explications juste après. La future victime était donc cette femme, qui n'était pas n'importe qui dans cette ville militaire des partisans. Cette mission promettait d'être excitante !

Si tu le dis, je doute qu'on entre sans soucis non plus... Mais une fois à l'intérieur, on devrait s'amuser un peu. Et du coup, si on joue les starlettes, on doit prévoir de quoi se saper comme il faut !


Bien que trouver deux personnalités à Prenlombre allait sans doute être plus difficile que prévu. Déjà, les deux assassins ne connaissaient pas vraiment de personnalité notable à qui ils pourraient facilement prendre l'identité sans que ce soit trop gros. Sinon... Ben ils se feraient reconnaître, et ça tournerait sans doute mal pour eux ! Usurpation d'identité, ennemi de clan, infiltration et tentative de meurtre avec préméditation... C'est gros ça comme accusation, l'juge il allait pas apprécier.

Tu crois que je vais devoir garder cette forme-là pour entrer sans risque ?

Pas de panique, sa question était sérieuse et certifiée sans piège. Elle réalisait très bien que personne ne se douterait d'un chien, et que son look de base était assez unique pour indiquer qu'elle n'était pas n'importe qui. Un juste milieu qui faisait bien plaisir souvent ! Même si se déguiser reste rigolo. Mais la mission avant tout, bien sûr. Drah restait pro tout de même.

Quand Seth s'éloigna, elle tourna la tête en prenant un air triste.

Pourquoi t'habiller tout de suite ? Tu étais bien comme ça...


Avec un peu de chance, il allait se déshabiller avant de s'habiller... Une petite vue sympa pour jouer les fausses perverses pour le taquiner. En fait c'était beaucoup plus pour le taquiner et le gêner gentiment que pour véritablement le voir sans tissus sur lui.

Une fois l'avoir vu, ou pas éventuellement, elle alla se préparer tranquillement en profitant du petit commentaire de son ami.

Oh du spectacle, ils vont en avoir avec nous deux !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dingbats...
» [Pays du Thé] - [Menue Tâche] - Nées pour le Spectacle
» La caisse des intermittents du spectacle épinglée
» Haiti On Ice», un grand spectacle sur glace au pays !Yon lôt Madigrati
» Jour 6 : Le "projecteur" du spectacle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cimetière des contes-
Sauter vers: