Mission d'Escorte [PV Harle]

 :: Cimetière des contes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Ven 23 Juin - 17:35
Une fois n'est pas coutume, Seth devait rempiler pour le compte de l'Impératrice. Bien sûr, la faucon était fidéle au poste et habitué à se déplacer un peu partout pour accomplir son devoir. Cette fois ci, les ordres l'amenaient dans l'Entrejour...Ce n'était pas son terrain d'action le plus courant, mais en même temps, la mission n'avait rien d'habituelle. De la récolte d'information, de l'assassinat ? Que neni. La missive qui lui avait été apportée lui avait parlé d'une escorte. Et non pas d'une personne, mais bel et bien d'une marchandise, transportée par un vaisseau impérial. Bien qu'il n'ait aucune information sur le contenu précis, savoir que le navire partait de la cité agro-alimentaire par excelenne, donnait déjà une petite idée. Mais ce n'était pas les affaires du faucon. Protéger et servir, tel seraient ses préoccupations, aujourd'hui. Changer d'athmosphére n'était pas si désagréable que ça. Il y avait fort à présager que ce serait beaucoup moins excitant qu'une traque, mais il était sûr qu'il y aurait des occasions de s'amuser. Surtout qu'il savait qu'il ne serait pas forcément seul sur le coup. La mission était aussi ouverte aux mercenaires et aventuriers.

Empruntant la voie des airs pour rejoindre sa destination, Seth volait tranquillement à travers le ciel, dépassant certaines îles volantes, profitant d'une légére brise trés agréable. Il faisait beau, un temps parfait pour voyager. La plupart des gens devaient utiliser un vaisseau pour passer d'îles en îles, mais nul besoin pour lui. Sauf pour de trés longues distance, ou il préférait alors le confort d'une cabine. Jetant un bref regard vers les Terres illuminées, d'ou il venait de descendre, il reporta son attention vers Bine, qu'il pouvait voir au loin. La cité fermiére, paisible pour le moment. Il n'y était allé que deux ou trois fois, pour des missions de petites envergures. Mais il se souvenait qu'il avait bien aimé la visite. Il avait même eu l'occasion de goûter deux trois spécialités locales. Mais il doutait d'en avoir le temps aujourd'hui.

Aprés plusieurs minutes de vol, le faucon arrivait enfin à destination, prêt pour la mission. Il esquiva le centre-ville pour se rendre directement vers les quais, repérant les lieux de loin grâce aux gigantesque vaisseaux cargos qui s'y trouvaient déjà. L'un d'eux était celui concerné par l'escorte...Et en fait, c'était le plus gros du lot. Sans une hésitation, il se dirigea alors vers le batîment, se posant alors prés du quai, faisant sursauter un pauvre employé qui passait par là. Le faucon tourna son regard vers l'humain, portant l'uniforme impérial, qui se remettait de sa surprise. Avec un amusement caché, Seth se râcla un peu la gorge.

"Agent Drawen, au rapport. Je dois rencontrer la Commandante Jayala, pour l'escorte du vaisseau. Ou puis je la trouver ?


L'impérial lui indiqua la passerelle du vaisseau, mais tout en précisant qu'elle était occupée pour le moment et qu'il devrait attendre un petit peu. Seth hocha la tête pour montrer qu'il avait comprit, avant de s'écarter un peu, faisant quelques pas pour examiner les environs. Il n'y avait encore personne pour l'instant, mais peut être qu'un aventurier allait bientôt se pointer ? De l'aide, ce n'était clairement pas de refus.

Pour l'occasion, le faucon s'était équipé pour le combat. On lui avait signalé un grand risque d'affrontement. Son uniforme impérial était recouvert de quelques morceaux d'armures en cuir clouté, léger mais résistants, pour protéger en partie son corps et ses ailes. Il avait aussi ses deux épées, attachées à sa ceinture d'arme, prêtes à être dégainées. Il avait hésité à prendre son arbaléte de poing, mais celle ci était destiné aux assassinats...et normalement, les canons suffiraient pour tenir les bestioles à l'écart. Il se débrouillait déjà suffisament bien comme ça avec ses épées, nul besoin d'armes en plus. Par contre, sa magie risquait d'être peu utile, sauf pour se coordonner avec les autres membres de l'équipe d'escorte. C'était déjà ça !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Dim 25 Juin - 14:16
Fendant la petite foule qui occupait les rues larges de Bine, Harle avançait d’un pas pesant. La plupart des gens s’écartaient naturellement devant sa stature. Imposant par nature il ne reculait lui-même que devant quelques individus plus massifs, ou trop obtus pour le considérer lorsqu’il s’approchait tranquillement.
Harle ne cherchait rien dans la grande ville, si ce n’était une bonne occasion de s’occuper. Sa bourse, bien qu’encore vigoureuse, ne pendait pas trop lourdement à sa ceinture sous sa houppelande. Aussi promenait-il par habitude son regard sur les affichettes parsemant les murs d’entrepôts et les éventaires bordant chaque rue.
Ce fut un morceau de papier résistant qui accrocha son regard. Une bonne feuille de parchemin, moche mais solide, qui ne pouvait appartenir qu’à l’armée. Ces gens ne connaissent pas la subtilité d’une belle présentation quand bien même leurs cérémonies sont remplies de fanfreluches. Harle s’approcha et lut rapidement le texte, arquant un sourcil devant la requête. Un équipage marchand et apparemment mandaté par l’état qui demandait de la protection par des civils, il y avait là de quoi être surprit. Mais la promesse de récompense serait bien honorée, il pouvait être certain de cela.
Les pensées du loup dérivèrent vers de petits fantasmes qu’il n’avait pas assouvis jusqu’à lors. Des objets pas particulièrement nécessaires, et les plaisirs simples d’une bonne chair pour remplacer la viande séchée et les gâteaux durs. Il pourrait peut être même faire reluire un peu son surcot de cuir avec une bonne huile, et changer les boucles de fer dont les années avaient terni l’éclat. Comme il passait la main à sa ceinture pour y palper ses pièces, il rencontra un trou dans son manteau, et décida que ce serait plutôt une nouvelle capote qui bénéficierait de ses émoluments.
Il se rendit donc au vaisseau.

Arrivée devant l’embarcadère il leva les yeux, le soleil les blessant malgré la masse imposante de ce que son regard parcourait. Le vaisseau en lui-même avait la stature d’un immeuble couché. Sa forme, son agressivité évidente, lui donnaient l’apparence d’un gigantesque monstre prêt à détruire ce qui aurait le malheur de se dresser en travers de son chemin. Les cannons parsemant sa coque faisaient tous la taille d’un arbre, un bon chêne, et la largeur allant avec.
Une petite suée s’invita le long de l’échine d’Harle. Il pensait bien pouvoir repousser le menu fretin, après tout il s’occupait déjà régulièrement de quelques sales bestioles à la surface. Mais, mit face à l’énormité de l’armement du transporteur, il se demandait si «les plus petites créatures» ne désignait pas en réalité des entités bien plus forte et importantes que celles dont il avait l’habitude. Un seul des cannons viendrait facilement à bout d’une bête de la taille d’une maison. En deçà se trouvaient bien des statures plus petites, mais restant largement plus écrasantes que celle de Harle, qui déglutit. Soudainement ses boucles rongée par l’humidité lui semblaient bien plus robustes. Toutefois, dans un élan de courage ou de fierté mal placée, il s’approcha tout de même de l’un des gaillards chargé de patrouiller à proximité de la passerelle principale. A partir de là, trouver la commandante ne fut pas difficile, et se voir accorder la défense d’une batterie non plus. L’aisance avec laquelle Harle parvint au côté des artilleurs lui fit penser qu’il devait réellement représenter une bien piètre marchandise. De la chair à canon, pensa-t-il, amer.

Le jour déclinait, de loin en loin les batteries de tir étendaient leur ombre énorme sur les différents ponts, noyant le personnel qui vaquait à ses occupations. Quelques individus vérifiaient les munitions autour de Harle. Lui se contentait de rester assit, appuyé contre le mur extérieur de la bombarde. Il semblait dormir, mais gardait les oreilles dressées, guettant des informations et des bruits. La nuit venait, doucement, sans bruit, et pleine de menaces. Ils quittèrent le port dans la soirée.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mission d'escorte disponible!
» Mission d'escorte à l'abri des regards
» Mission d'escorte. [Pv: Selena et Alexandre Tiresias]
» Mission d'escorte de Belgarath vers Kiri
» [mission de rang C] Escorte d'un haut dignitaire de Tsuchi no Kuni [Pv Yamanaka Iji]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cimetière des contes-
Sauter vers: