Les apparences sont pour ceux qui sont aveugle... / Finit/

 :: Préambule :: Fiches et recensement :: Fiches validées :: Fiches à MàJ Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Dim 9 Juil - 21:47
Snow Azariel
Je soigne votre corps , mais ne me demandez pas vos cœurs , car le mien souffre bien plus...
Nom de l'avatar || Source
"Mon nom est Snow Azariel et je suis une fille qui ne le montre pas de l'âge  23 ans. Je suis hétéro , mais je crois homo et je suis actuellement célibataire même si j'ai été fiancé. Mon principale défaut est ma grande maladresse pour parler et ma qualité majeure est d'être propre dans mes tâches."

  ► La famille: Un maître qu'elle admire comme un oncle.
  ► Le Groupe: Civils
  ► Pays d'origine: Aucune idée...
  ► Classe sociale: moyenne , Médecin et herboriste
  ► Date de Naissance: Inconnu ..
  ► Race: Renard polaire
 

► Taille: 1,71 m
► Corpulence: Un peu de courbe , mais est mince en plus d'avoir quelque muscle en ayant soulevé des carcasses.
► Couleur de peau: Un pelage blanc  couvrant tout son corps.Le bout des oreilles et de la queue sont d'un pelage noir.
► Yeux: L'un est d'un jolie jaune miel alors que le second est bleu givré (il es d'ailleurs un peu aveugle de celuis-cis)
► Chevelure: mi-long d'un rose plus sombre vers l'arrière.Sa frange lui retombe souvent sur le visage alors il met souvent une barrette discrète .
► Style vestimentaire: Une tunique noire  à capuche avec des manches longues cachant tout le haut du corps , des gants sans le bout des doigts en cuir noire.Il porte un pantalon noire  retenu par une ceinture contenant ses fioles et outils lorsqu'il ne peut les mettres dans son sac.De longues bottes aussi sombre que son ensemble attaché avec des lacets en ''x''.
Il porte sous ses vêtements des bandages serré pour retenir sa poitrine affins qu'elle ne soit pas visible .Il porte le plus souvent pour son métier et pour se caché un masque noire ayant la forme d'un bec d'oiseau , fait par un tailleur de talents l'oeuvre est résistante , deux troues pour les yeux et des pierres blanches sur le sommet pour l'orné.


► Signes distinctifs: Une oreille percée de nombreux anneaux en fer blanc qui représente chacun une personne qu'il aimait morts .Des lignes noires tatoués sous les yeux  .
Je ressemble à ça...




Maîtrise de soins :Lvl 10 pour 550 joyaux


Mes Capacités...


Une sacoche en cuir bien travaillé  d'ou il range plante et remèdes en tout genre . Une serpe en or  avec le manche entouré de cuivre qu'il n'utilise pas pour le combat.
Mes équipements...


 


Il est évident  en la rencontrant qu'Azariel n'est pas du genre causante et excentrique, loin de là. Dans un groupe d'amis cliché, elle serait la fille réservée avec malgré tout un trop grand coeur, celle qui parle peu mais qui donne  son maximum pour les rares personnes qui ont réussi à percer sa carapace. Et pour les autres, elle ne porte que peu d'importance à leurs existence s'il ne sont pas ses patients, en fait c'est vite dit qu'elle ne porte pas attention à eux , elle ne saurait juste pas trop comment communiqué avec les autres si cela ne concerne pas sa profession , un stress lourd sur ses épaules lui pèse quand malgré tout on lui dit ''bonjour''  alors faire des phrases...non mieux vaux le silence un silence qu'elle donne gratuitement.

Azariel est une personne qui à soif de connaissances , son maître lui reproche souvent dans ses lettres de la capitale de ne pas en sortir le nez de ses vieux livres par centaines dans sa chambre,mais que voulez vous le plus riche des pouvoirs dans ce bas monde est dans le tas de feuilles qu'il ne lâche pas même en marchant parfois dans les rues.Il lui arrive aussi d'être quelque peu froide et distante lors de sa traque en quête de plantes , minerais ou formes de vies pour ses recherches , ne soyez pas insulté si elle vous ignore royalement , sa concentration n'a juste pas de place pour un plaisantin.

Elle est agile de ses mains et prend le temps qu'il faut pour rendre un travail propre et soigné , même pour un truc aussi banal que de vidé une carcasse de ses organes .On pourrait donc dire qu'elle est perfectionniste  et assez effrayante...la découpe et le traitement d'un corps n'attire pas chez elle un sentiment de dégoût comme chez les dames et avec raison , car tout simplement Azariel n'est pas une femme .Élevé comme un petit garçon  et ayant du vivre et agir comme eux lui à forgé une personnalité beaucoup plus masculine sans toute fois être vraiment le genre gros dure . Il n'ai pas aveugle  devant son corps de femmes  , mais il l'explique par un problème d'hormone féminine ou une genre de maladies qu'il cache le plus souvent .







Un inconnu aborde votre personnage, comment réagit-il ? Il le regarde un instant puis je passe mon chemin en disant un faible bonjour.

Votre personnage vient de toucher une bonne somme d'argent, quelle est sa réaction avec ? Il es content même ne saurait pas trop quoi en faire alors le donne aux pauvres .

Votre personnage a fait une bêtise, quelqu'un s'énerve contre lui, comment réagit-il ? Il le regarde et l'invite pour prendre un verre dans la taverne affins de calmer les choses.

Vous n'avez rien à faire, comment votre personnage passe-t-il le temps ? Il continu ses recherches et tente de nouvelles expériences sur les plantes ou il s'occupe de son jardin .

Pourquoi votre personnage fait-il son travail actuel et pas un autre ? Son maître lui à apprit pendant des années la profession alors il y a vu une forme de connaissances et de manières de sauver des gens qu'il aime , je crois.

Quelles sont les passions de votre personnage ? Un peu tout se qui touche sa profession : jardinage , lecture , écriture et semble être doué comme trappeur lorsque les cobayes manques pour des expériences.Il cache son amour de la cuisine et du tricot ...

Qu'est-ce que votre personnage déteste ? Il n'aime trop qu'on insulte sa profession , l'affreuse bouillit que Rosaline faisait , les gens trop collant , le manque de connaissances du peuple et les gens qui crache sur leurs bonheur.

Comment votre personnage se comporte-t-il en public habituellement ?Il reste souvent  silencieux et fait ses affaires sans dérangé les autres , il es rare de l'entendre parler de lui ,car lorsqu'il sent trop de gens il fuit.

Qu'est-ce que votre personnage pense du monde ? Tout être vivant , grand petit ou menaçant y a sa place  , mais si une forme divine existait vraiment , elle ne lui aurait pas volé toutes les personnes qu'il aimait.
Ce qui se passe dans ma tête


 
Dans un livre le contenu te laisse parfois un drôle de sentiments dans le coeur comme si tu vivais la douleur du personnage principale .Cette douleur Azariel la ressenti un peu trop souvent avant même de savoir mettre un pied devant l'autre , basculé et rejetté était sans doute sa destiner.
Tout commence dans une ville assez banal me direz-vous  les gens y vivaient heureux du moins assez pour ne pas repartir vers d'autres pays plus favorables.Les familles de cette ville y vivait des plantes que lui donnait la terre et la déesse de la lumière que tous admirait et glorifiait dans des comptines pour les plus jeunes ignorant de cette représentation divine.
Une famille touchait le coeur des voyageurs plus facilement que les autres , celle des Thyaer  qui depuis des générations vivaient dans la régions.Le couple de la quarantaine avait eu deux adorables jeunes filles brillantes de beautés , l'une du prénom de Flora était beaucoup plus timide et réservé que sa grande soeur Aria pétillante d'excitation et rêvant de folles aventures aux quatres coins du monde.Un vrai miroir les séparaient par leurs différences si frappante, Flora jalousait tout de sa soeur , elle ne lui trouvait aucun défaut alors quand celle-cis  finit  par trouver l'amour de sa vie dans un  bal dansant se fut la goutte qui fit débordé le puit...
La taverne qu'avait le père restait un lieu de fêtes toutes la nuit , Flora n'ayant pas autant de chance en amour  devait se résoudre à travailler pour le commerce familiale .Un après-midi de Février son père avait donner les clés de la taverne à la cadette pour qu'elle s'occupe en son absence des clients devant de toute urgence rejoindre la demeure de sa fille Aria qui après deux étés avec son compagnon avait échanger ses voeux puis était venu l'heureux temps de  devenir grand-parents pour les Thyaer.L'enfant était attendu avec beaucoup de joies pas Hulrich qui ne parlait que de son ou sa petit(e) filles  qui viendrait .
La joie ne dure jamais bien longtemps...
La sage femme empoignat l'enfant pour le sortir quand les dernières contractions venues , le silence...juste un silence d'inquiétude reignant dans toute la chambre et puis les pleurents , mais pas ceux de l'enfant...
Le petit Azariel Thyaer était mort dans le ventre de sa mère , il n'était pas plus gros qu'un melon et son pelage blanc avait le sang dégoulinant le couvrant encore quand la mère le réclamat malgré tout .Hulrich  pour le bien de sa fille prit l'enfant mort  dans des draps couleur crèmes et partit en cheval pour l'enterrer dans les bois y déposant des pierres dessus le tas de terres.La mère ne reçus comme réponse à ses demandes que des regards tristes, mais jamais elle n'accepta que son tout petit soit mort .
Les saisons avançaient sans manquer de faire  leurs caprices , le couple marier avait remonter la pente sans grande surprise la famille était redevenu beaucoup plus soudé.Flora allait chez sa soeur depuis la mort de son neveu pour faire le ménage et cuisiner les repas en raison de la folie qui ne semblait quitter Aria.Le jeune homme délaissé de sa femme malade ne voyait plus la plus jeune comme celle de sa première rencontre , il l'observait en silence lors d'un diner pensant alors à d'affreuses idées perverties par son manque de contacts sous sa ceinture.
Profitant de sa femme endormi dans la chambre  après le repas , il rejoignit la plus jeune dans la cuisine d'ou elle frottait la vaisselle en chantonnant .Un regard prédateur luisant dans la faible lueur des chandelles , il fonça sur elle l'a soulevant sur son épaule sans qu'elle ne réalise tout de suite se qui lui arrivait .Il l'a transporta jusqu'a l'extérieur derrière la demeure , sur l'herbe il la relâchat pour un cours moment avant de lui déchiré violament en bavant presque comme une bête ces vêtements , elle se débattait en le priant de ne rien dire s'il la laissait partir . Cette nuit là il l'a violat en y prenant un grand plaisir et cela malgré la douleur dans le bas ventre de l'ancienne vierge. Il l'a fit revenir chaque soirs  plus elle le sentait moulé sa chair et plus elle tombait amoureuse .
Deux ans de liaisons entre eux finit par faire  naître dans le ventre de Flora  un petit bonheur , elle était enceinte pour la première fois elle sentait que la vie ne lui refusait pas tout. Le père de l'enfant attendu pour l'hiver  semblait tout aussi heureux même s'il n'était pas protéger des rumeurs qui viendraient alors dans les prochains moins.Il disait à la belle Flora qu'ils fuieraient  dans un autre pays avec leurs enfants et vivrait heureux sur une petite ferme.Le couple semblait se nourrir de rêve alors que dans l'ombre Aria reprenait sa santé en mains.
Le ventre rond de Flora ne se fit plus attendre longtemps après quelques mois , le mensonge derrière cela était qu'elle avait eu une relation d'un soir avec un beau voyageur venu dans la taverne de son père  , mais ayant besoin de liberter il avait fuit bien avant les signes d'un bébé en vue.Des gens y croyait...d'autres pas.
Finalement après une nuit d'accouchement la petite Féaline  vue le jour , elle était si adorable par son gazouillement timide que tous ne pouvait que tomber sous son charme .Le nourrisson enveloppé dans les couvertures en laines  reposait dans les bras bienveillant de sa mère  qui discrètement eux un regard pour son amant juste derrière la foule .
La jeune mère en écoutant les conseils de son père retourna vivre avec eux  pour ne pas profiter plus longtemps de la gentillesse de sa soeur et son mari de leurs hébergements. La tante de la petite Féaline sortie des soins quelques jours plustard , le moment ou elle cru voir son fils Azariel dans le berceau dans la chambre de sa soeur cadette lui fit renaitre un instinc maternelle et avec lui un sentiment de profonde colère.
''Ma soeur...elle m'a prit mon fils, elle doit me le rendre un enfant doit être avec sa mère..''
Mais après plusieurs tentatives et menaces pour convaincre sa soeur de lui rendre l'enfant qu'elle croyait être son fils (malgré les robes et les jolies rubans dans les cheveux ) , la relation des deux soeurs se déchira pour ne plus être la même .L'une craignant pour sa fille et elle parlait de partir plutôt pour Bine .La nouvelle venue par accident aux oreilles de la renarde blanche furieuse et folle de jalousies...
''La nuit cachera mon pêcher de vouloir de toi mon enfant , ma chair...''
La femme rejoignit la chambre de sa soeur après avoir entré par effraction dans la demeure , son regard observant la petite de trois mois qui dormait en suçant sa patte, elle l'a prit avec douceur dans ses bras  , cette douceur qu'elle avait attendu tellement de temps avant de lui offrir  , pour par la suite fuir avec l'enfant silencieusement .Le geste de sa soeur ne pouvait pas rester inpunit pas après toute la détresse causé....
Une fois la petite dans  son porte bébé  en tissus résistant , la jeune femme alluma le bûcher avec un toit.Le lendemain il ne restait que ruine de la demeure de cette famille qu'on appréciait .Le village dût chercher toute une semaine avant de trouver le corps des trois résidents.
Le lendemain du drame  Aria avait couper les cheveux de la petite et mit des vêtements que son fils aurait du mettre lorsqu'il était venu au monde.Elle était seule avec son fils encore quelques jours en raison d'un voyage de son mari vers une autre ville .On lui  apporta des plats et des mots de courages pour tenir le coup du malheur qu'elle vivait .Un lundi son mari revenu comme dit de son voyage non sans avoir entendu la nouvelle par des habitants .Il ouvrit la porte et trouvat sa femme berçant un bébé  aussi naturelle que fut la scène elle le figeat sur place de peur et de colère.Il ne pouvait cependant pas se permettre de la dénoncé et perdre la garde de sa fille .Le couple déménageat alors vers Nirejabe .
L'homme cependant mourrut mystérieuse dans son sommeil  et la jeune mère  élevat non sans mal son fils .Azariel grandit alors entouré de l'amour protecteur de sa mère et le besoin d'être constament en sécurité .Aria trouva un travail comme cuisinière dans une demeure plutôt  riche de marchands ayant réussit .L'enfant rencontra donc la fille du marchant qui quelque années de plus que lui ne voyait en lui qu'un casse-pied pleurnichard.
Azariel atteingnit l'âge de 10 ans  sans trop de mal après quelques maladies et blessures qui avait coûté cher en frais de médecins.Le petit garçon voulait devenir un marchand lui aussi et  désirait ainsis marier la belle fille vivant juste en haut du commerce .Dans sa classe il était le plus idiot disait ont , il n'écoutait rien et ne voulait jamais apprendre , une vrai terreur pour les enseignant.La fille du marchand alors dans un moment de pitier le tira avec elle dans sa chambre pour lui apprendre à lire aussi longtemps qu'il le fallut et se chaque fois qu'elle avait du temps libre entre deux leçons de piano.
''Les actes que l'on fait bien ou mal ont des répercutions vers le futur , me disait mère....'''
Un matin des gens sont venu dans la demeure après une plainte contre la cuisinière qui folle de jalousie aurait tenter d'empoisonné la soupe de la famille qui s'attachait trop à son fils , le sien.Aria avait entendu lors d'un diner que le couple prévoyait envoyé le petit Azariel dans la même école que leurs fille qu'il avait un avenir possible pour celuis qui ne faisait que frotter le sol .Les cris de colères fut entendu dans toute la rue quand deux hommes la tirait sans retenu , le petit garçon regardait la scène sans comprendre et avec un sentiment de peur dans son petit coeur.Le marchand posa alors sa main sur son épaule en lui expliquant que tout acte doit payé sa dette, même une femme.
Les jours suivant l'arrestation de sa mère , Azariel ne toucha presque pas aux repas qu'on lui donnait et finit par s'enfermé dans sa chambre , rester sous son lit le rassurait.La femme avait été ramené disait-ton dans les commérages des cuisines dans sa région natale pour un procest qui était motivé par des gens ayant garder le silence après le drame de la famille .
Il fallut attendre un mois avant que la réponse vienne par oiseau et n'annonce la peine de mort de Aria Thyaer pour le meurtre de sa mère , son père , sa soeur et son époux .Le marchand brûlat le message et ne dit qu'au petit orphelin que sa mère l'avait abandonné , mais que lui était prêt à le prendre comme apprenti et le marier à sa fille .
Azariel n'ayant pas d'autre lieu pour fuir que sa propre prison intérieur resta promis à la belle  Rosaline cadette  de la fille du marchand qui elle avait déja un prétendant.Le jeune homme qu'il devenu  à treize  ans ne supprit personne , il était habituer de travaillé avec ses mains , couper et vidé les proies apporté en cuisine devenait aussi simple que trancher du pain.Sa promise  allait le voir parfois avec des présents de ses mains, elle progressait elle aussi en  broderie et il ne pouvait se plaindre des nombreux mouchoir qu'elle lui faisait.
Le malheur voulut encore faire souffrir Azariel qui prévoyait travailler beaucoup plus dure pour ramasser des pièces en vu du mariage , mais douloureusement  Rosaline fut atteinte d'un maux que personne ne savait nommer tout les médecinss défilaits sans aucune réponse .Un homme venu dans la demeure et posa son regard sur le gamin curieux devant tout les outils dans son sac laisser sur la table.Sans trop réaliser le jeune Azariel venait d'accepter d'être l'apprenti de l'homme .Le soir venut alors il du faire son sac et partir avec  l'homme d'une cinquantaine d'année dans sa demeure  d'ou il soignait aussi les patients sous la demeure.
Son apprentissage se prolongeat sur une période de dix ans  avant que finalement Rosaline ne meurs  de sa maladie inconnu.Le jeune homme décida alors de passer sa vie tout comme son maitre à chercher des remèdes et sauver les vies des gens .Les livres devenu son meilleure alié , il ne quitta plus la bibliothèque que pour le besoin primaire  d'un homme .
Rendu grand de ses 23 ans son maître lui arrive avec une lettre signé de sa main disant qu'il lui donne une chance de prouver après des échecs avec la sociabilisation auprès des patients qu'il serait prêt pour prendre sa place dans la clinique.La lettre lui donne une somme d'argent pour fondé sa clinique dans la ville de son choix et de lui écrire ses observations à chaque semaines.
Azariel accepte avec joie et décide alors avec son matériel de prendre la route vers  Nitèbes ville qu'il avait entendu dans des récits de voyages.Il pense que les habitants auront besoin de son aide.
''Que la déesse de la lumière...éclaire mon chemin...''
Son avenir entre ses mains , Azariel ne doit maintenant que suivre sa voix et faire ses preuves , en se cherchant trouvera-t'il Féaline endormi dans son coeur ?
L'histoire de ma vie


 
HRP
Dans la réalité je suis...
► Pseudo(s) fréquent(s): Prince Luciole
  ► Tu as quel âge? 20 ans
  ► Tu nous a trouvé où ? Un ami qui connait le forum.
  ► Comment tu trouve le forum? J'aime bien le bleu qui nous viole pas la figure quand on arrive dessus le forum .
  ► T'as un autre compte? Lequel? Nope , je suis pure laine de nouveau
  ► T'as pas un truc à nous dire hein? Vous être de belle personnes et votre vies est précieuse ^^
  ► Désirez-vous avoir accès à la zone 18+:Pour le moment  je ne vois pas trop l'utilité surtout que je n'aime pas exposé mon rp intime avec le public , je ne suis pas exhibitionniste ...

 
Code de Frosty Blue de Never Utopia
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Jeu 20 Juil - 18:29
Bienvenue à toi et désolé pour le retard. J'espère que tu te plaira ici ! :3 ♥


FÉLICITATIONS TU ES VALIDÉ(E)

Tu peux dès à présent recenser ton avatar ici : recensement avatar
Pour tes capacités recense uniquement les non-raciales ici : recensement capacités
Les métiers et grades se recensent là : recensement métiers/grades

Tu peux te proposer pour des aventures ici : demandes de rp
Pour parler de toi, de tes pouvoirs, de tes aventures, c'est par là : inventaire/carnet de vie
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pour ceux qui n'ont toujours rien compris à Matrix ^^
» Pour ceux qui sont en f2p
» Lurtz, nouveau profil, pour ceux qui sont déçus!
» ARTICLE XV ✤ les gens pour qui tu pourrais te prendre une balle sont souvent ceux qui se trouvent derrière la gâchette.
» Que ceux qui sont pour une constitution simple et souple postez ici!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Préambule :: Fiches et recensement :: Fiches validées :: Fiches à MàJ-
Sauter vers: